Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu aide
  5. Aller aux encarts
  6. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Sites Groupe |
     
  3. Contactez-nous |
  4. Plan du site |
  5. Liens utiles |
  6. Pharmacovigilance |
  7. Aide
  1. Taille de la police

    Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police  
 
 

Menu sous rubriques :

Contact press

Sanofi Afrique Centrale

689,Rue Vasnitex,
4ème & 5ème étages Immeuble Atlantis Bonapriso,
BP.929 Douala
Tel : 00 237 33 50 61 00

Christiane Mbimbe Bossom
Communication.afsub@sanofi.com

Contenu :

Sanofi, un acteur engagé dans la lutte contre l’épilepsie au Cameroun

Sanofi en partenariat avec le Ministère de la Santé Publique du Cameroun et l’Organisation de Coordination pour la lutte contre les Endémies en Afrique Centrale (OCEAC) ont signé en Octobre dernier une convention dont les objectifs sont d’améliorer la prise en charge des personnes souffrant d’épilepsie et de renforcer la sensibilisation à cette maladie neurologique qui demeure trop souvent méconnue du grand public.

 

Ce partenariat, d’une durée de trois ans, a été signé par M. André MAMA FOUDA, Ministre de la Santé Publique du Cameroun, le Dr. Constant Roger AYENENGOYE, Secrétaire Exécutif del’OCEAC et le Dr. Robert SEBBAG, Vice-Président, Accès au Médicament de Sanofi. Ce programme sera déployé sur sept Districts de Santé sur le territoire camerounais représentant un bassin de population de trois millions d’habitants. Il a pour objectifs de renforcer les capacités des soignants et de sensibiliser les communautés afin d’améliorer la prévention, le dépistage et la prise en charge de l’épilepsie dans les 7 districts de santé sélectionnés sur le territoire camerounais :Bafia, Ndikinimeki, Ebebda, Ntui, Sa’a, Monatélé, Ngaoundéré Rural.

L’épilepsie est l’un des troubles neurologiques chroniques les plus répandus dans le monde. Elle touche près d’une personne sur 100, soit environ 50 millions de personnes dans le monde1. Au Cameroun, avec des taux de prévalence dans certaines régions parmi les plus élevés d’Afrique subsaharienne (jusqu’à 5,8%)2, l’épilepsie est un problème de santé publique majeur. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, environ trois quarts des personnes atteintes d’épilepsie dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires ne reçoivent pas de soins adaptés1. Pourtant, dans la majorité des cas, l’épilepsie se soigne bien. Les patients peuvent être traités avec succès par des médicaments antiépileptiques : dans 70% des cas, les crises disparaissent totalement avec le traitement1.

Dans beaucoup de pays, une insuffisance en plateau technique et en formation des professionnels de santé limitent l’accès aux soins, de même que la méconnaissance, les croyances et superstitions dont cette maladie fait l’objet. Les personnes avec une épilepsie souffrent d’une stigmatisation qui peut aller jusqu’à l’exclusion de leur communauté. La situation au Cameroun n’est pas différente et laisse trop souvent les familles dans le désarroi.

Echanges de conventions entre Dr Robert SEBBAG, Vice-Président Accès au Médicament Sanofi et le Ministère de la Santé Publique, M. André MAMA FOUDA

"Sanofi est l’une des premières entreprises de santé à s’être engagée à améliorer l’accès aux soins des personnes les plus démunies souffrant d’épilepsie dans les pays en développement. Nous intervenons ainsi, depuis plusieurs années, en Amérique latine, en Afrique et en Asie, à travers des partenariats public-privé, ou avec des ONG. Le programme mis en place au Cameroun est axé sur l’information des populations, la formation des professionnels de santé et l’accompagnement des patients et de leur famille. Avec le Ministère de la Santé Publique et l’OCEAC, nous pouvons redonner espoir à ces patients et à leur famille." a souligné le Dr Robert Sebbag, Vice-Président Accès au Médicament, Sanofi.

Dans le cadre de ce partenariat, des actions de sensibilisation sont prévues qui utiliseront notamment les chaînes de radio communautaires et nationales, ainsi que des outils de communication tels que la bande dessinée "Savane Bien", conçue grâce au soutien de Sanofi et dont l’efficacité à combattre les idées reçues sur l’épilepsie a été récemment démontrée3.


  • 1 OMS – Epilepsie – Aide Mémoire n°999 – Mai 2015. http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs999/fr/
  • 2 OMS – Epilepsy in the African Region – Bridging the gap - 2004
  • 3 Redda TekleHaimanot - International Epilepsy Congress - 2015

Mise à jour : 07 Mars 2016