Nos partenariats



Nouer des partenariats de long terme avec l’ensemble des acteurs du secteur privé et public

Partenariat Sanofi- Business France
La Santé est un secteur prioritaire de développement en Afrique subsaharienne Francophone avec une demande forte pour les médicaments et équipements spécialisés, les matériels, mobiliers et consommables. Business France est une représentation du gouvernement français qui accompagne les entreprises françaises dans nos pays.  L’objectif d’un tel partenariat est de pouvoir développer de nouvelles relations d’affaires avec les entreprises privées qui font partie du réseau de Business France et d’initier des programmes de responsabilité sociale d’entreprise sur la prévention et la sensibilisation contre les maladies non transmissibles en entreprise. Ces partenariats ont déjà été noués au  Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Sénégal respectivement en  Février 2017, Novembre 2017 et Mars 2018.

Partenariat Public-privé dans la lutte contre le diabète et l’hypertension artérielle : les cliniques du diabète et de l’hypertension artérielle
Les maladies chroniques comme le diabète et l’hypertension artérielle sont encore méconnues du grand public. Selon la Fédération Internationale du diabète, on estime à plus de 60% les personnes atteintes du diabète mais qui ne le savent pas.  Pour les personnes qui ont une certaine connaissance de ces maladies, l’accès aux structures de santé peut être difficile. Dans certains pays, les structures de santé adéquates peuvent être concentrées généralement dans les grandes villes. Ce qui entraine des centaines de kilomètres à parcourir pour  les personnes désireuses d’assurer leur prise en charge.
En partenariat avec les Ministères de santé du  Cameroun, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, Sanofi met  à la disposition des populations des espaces de santé aménagés au sein des centres hospitaliers  pour améliorer le diagnostic, la prise en charge des maladies et le suivi des patients.  Grâce aux dons de Sanofi, ces espaces disposent du matériel de pointe pour mieux gérer les maladies Ces espaces de santé sont appelés des cliniques du diabète et de l’hypertension artérielle ( CDH). En sus de l’équipement dédié à la structure sanitaire abritant la CDH, Sanofi remet un lot d’équipement supplémentaire aux postes de santé attenantes à la CDH pour apporter une solution de proximité aux patients et aux populations en termes de sensibilisation, de dépistage, de diagnostic et de prise en charge avec un système de référence établi avec la CDH.

Partenariat Consulat Général de France à Abidjan et Sanofi Côte d’Ivoire
Le Directeur Général de Sanofi et le Consul Général de France à Abidjan signent un accord de partenariat relatif aux déplacements professionnels des cadres et agents de Sanofi Côte d’Ivoire vers la France et l’espace Schengen. En savoir plus : ci.ambafrance.org/Visas-partenariat-Consulat-general-2707

Partenariat Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique de Côte d’Ivoire en collaboration avec Sanofi et le Club Douleur Afrique pour lutter contre la douleur et les médicaments de la rue
97% des personnes interrogées considèrent ne pas être suffisamment informées des dangers. Une étude d’envergure menée auprès de 2 519 personnes dans cinq pays d’Afrique (Egypte, Nigeria, Cote d’Ivoire, Kenya et Afrique du Sud) vient compléter les recherches déjà conduites par Sanofi sur trois autres continents. En savoir plus en cliquant ici

Le phénomène des médicaments de la rue est très alarmant dans les pays d’Afrique Subsaharienne Francophone.  En Côte d’Ivoire, 30 à 40% des médicaments sont achetés dans la rue.  Réputés peu chers, ils sont au mieux inefficaces, au pire toxiques, voire mortels pour ceux qui les consomment. Importés d’Asie, du Ghana ou du Nigeria, ils transitent par Abidjan pour inonder toute la région. Le trafic de ces faux médicaments est en augmentation en Afrique de l’Ouest. Car il est des plus lucratifs : il rapporte vingt fois plus que celui de la drogue, avec des conséquences dévastatrices sur la santé .
En Septembre 2015, nous avons initié un programme innovant pour accompagner les populations à adopter les bons réflexes en cas de douleur et prévenir les dangers liés aux médicaments de la rue. Il s’agit de La Caravane Douleur « J’ai mal…ça Suffit ». Un camion sonorisé, accompagné d’ambassadeurs Douleur en rollers et des professionnels de santé, a sillonné plusieurs villes de la Côte d’Ivoire pendant 07 jours pour dire stop à la douleur : Abidjan (Yopougon, Abobo, Adjamé, Attécoubé, Koumassi, Port Bouet, Treichville, Port Bouet, Marcory, Cocody) Bouaké, Daloa, Gagnoa. De manière ludique et grâce aux prestations théâtrales organisées, plus de 50.000 personnes ont été sensibilisées sur la douleur, près de 10.000 personnes ont été informées sur les dangers des faux médicaments avec près de 300 professionnels de santé engagés.
Après le succès rencontré en 2015, nous avons lancé la deuxième édition de la Caravane Douleur en 2016. Toujours à travers un camion sonorisé accompagné d’ambassadeurs Douleur en rollers et des professionnels de santé, nous avons pu sensibiliser plus de 56.000 personnes dans les villes citées ci-dessus, de manière ludique et grâce aux prestations théâtrales.
En 2017, nous avons décidé de nous concentrer sur  Abidjan pour la troisième édition en organisant le Village « J’ai mal…ça suffit ». Une campagne qui a permis de sensibiliser plus de 5,000 personnes en quatre jours .